Kuzul ar Brezhoneg

Bodad aozadurioù sevenadurel brezhonek

Ur Rusianez e Breizh er bloavezhioù 1850

Skrivet gant: 

Récit des voyages d'Ekaterina Balobanova en Bretagne. Assez intrépide, elle parcourait le pays à pied, à cheval, en bateau, en compagnie de sa cousine Agata. Elle a cherché, des années après, à livrer au lecteur russe de son époque un récit de ses aventures, en décrivant les paysages, les villes, les atmosphères, les pardons, les danses... Elle insère dans ce récit de nombreux contes collectés au cours de ces voyages, et donne une place particulière à Marivon, une vieille femme qui vivait non loin de la maison de son oncle, qui a contribué à lui faire visiter le pays et à la faire entrer dans les croyances et les usages bretons. On est surpris, 150 ans plus tard, de son regard sur le pays. Quoique son récit ne soit pas toujours vraisemblable, il est intéressant de lire ce qu’elle raconte des gens, de la fête de Noël, des chapelles et cimetières, des feux de la Saint-Jean... Elle livre là un témoignage important sur le plan historique; du moins son humour et son tour d’esprit ne laissent-ils pas indifférents.

Ekaterina Balobanova (1847-1927) fut à son époque la seule russe spécialiste de littérature celtique. Elle est née en 1847 à Nijni-Novgorod, dans une famille de haute lignée. L’une de ses tantes était mariée à un comte Trégorrois et vivait en Bretagne; Ekaterina eut ainsi l’occasion de séjourner en Bretagne et de parcourir le pays en compagnie de sa cousine Agata. À la mort de son père (1864), qui laissait sa fille sans ressources, elle vint vivre quelques années en Trégor, jusqu’en 1867.

Ti-embann: 
ISBN: 
978-2-38190-013-1
Bloaz: 
2021
Niver a bajennoù: 
124
Ment: 
14,5 x 20,5 cm
Troet gant: 
Yezh(où) ar produ: 
11,00 €