Kuzul ar Brezhoneg

Groupement d'associations culturelles de langue bretonne

Lae Izold

Auteur(s): 

L’ouvrage relate la fameuse légende médiévale de Tristan & Iseult. Le texte a été recomposé à partir de nombreuses versions anciennes, et plus particulièrement à partir de la version de Béroul. Au regard de la composition particulière des vers on ne peut considérer cet ouvrage comme une traduction, au sens stricte du terme et au mot-à-mot. L’auteur n’envisage pas d’être considéré en tant que poète ou écrivain. A dire vrai, s’il fallait le classer dans une catégorie c’est celle du conteur qui lui correspondrait le mieux. Car ce qu’il préfère c’est raconter des histoires, et ce sont de merveilleuses aventures qu’il nous transmet en rédigeant les lais d’Iseult. Mais pourquoi «un lai»? Les lais du moyen-âge s’apparentent au Gwerz actuel (complainte bretonne empreinte de sensibilité et de mélancolie). Chantés, ils étaient composés, ainsi que l’évoquait Marie de France dans le lai de Guigemar, de « Les contes ke josai verrais, dunt les Bretun unt fait les lais ». Les lais faisaient souvent le récit d’une histoire amoureuse, dont les plus appréciés et connus sont sans aucun doute ceux de Marie de France, dans lesquels l’amour avait une place importante.

Maison d'édition: 
ISBN: 
978-2-7368-0089-5
Année de publication: 
2012
Nombre de pages: 
145
Dimensions: 
12x18
Distributeur: 
Coop Breizh
Langue(s) du produit: 
Genre: 
11,00 €