Kuzul ar Brezhoneg

Groupement d'associations culturelles de langue bretonne

Protestations adressées au roi et au public

De 1675 à 1789 les Bretons mènent une lutte déterminée contre le pouvoir royal, lutte motivée notamment par le problème fiscal. C’est au cours de cette période que s’illustre le comte de Botherel, procureur général syndic des états de Bretagne. Botherel se bat, d’une part contre la monarchie absolue qui outrepasse souvent les droits que lui confère le traité d’union de 1532, d’autre part contre la bourgeoisie dont l’influence grandit et qui demande, à juste titre, plus d’égalité fiscale, sociale et politique.

La présente édition reproduit intégralement le texte des Prostestations de Botherel signées du 13 février 1790. Celui-ci s’insurge contre les changements constitutionnels apportés par la Révolution sans que les états de Bretagne aient été consultés, comme le garantissait le traité d’union. Botherel joint à ses Protestations des Réclamations (datées de 1788) émanant des divers corps institutionnels bretons, ainsi que des tableaux comparant la fiscalité bretonne avant et après les “decrets de l’Assemblée dite nationale”.

Ce document est suivi de plusieurs annexes dont un procès-verbal de saisie des Protestations à Loudéac le 29 mai 1791 et un pamphlet anonyme, Manifeste aux Bretons, datant de 1772, dénonçant les atteintes portées aux droits de la Bretagne par l’administration royale.

Loeiz Le Bec, professeur d’histoire à Saint-Malo, a établi la présentation de cet ouvrage, replaçant ainsi l’action de Botherel dans le contexte troublé des débuts de la Révolution.

Maison d'édition: 
ISBN: 
978-2-86843-202-6
Année de publication: 
2000
Dimensions: 
15 x 21 x 1,6
Langue(s) du produit: 
15,00 €
trouducru